Adhérer au Cluster

Demande d'inscription

>> Accueil > Actualités > Certificat TIC Santé - Remise de prix 2016-2017

Certificat TIC Santé - Remise de prix 2016-2017

Publié en ligne : 28 avril

Une nouvelle fois, le Cluster a soutenu la dernière promotion du Certificat TIC Santé de Bordeaux INP. Celui-ci permet aux élèves ingénieurs de dernière année et provenant de différentes formations de développer des projets multidisciplinaires.

3 membres du Cluster représentant le collège des industriels (un grand groupe et une PME) et celui des établissements de recherche et de formation ont participé au jury TIC Santé. Le Cluster a proposé à cette occasion deux remises de prix :

  • Un prix TIC Santé
  • un prix Coup de Coeur

5 projets ont été présentés :

  • Signal cérébral, stimulation et comportement de peur
  • Télécommande pour personnes âgées ou déficientes
  • Récupération d’énergie sur textile
  • Acousim
  • Electricité en marchant

Prix TIC Santé : Analyse en temps réel d’un signal cérébral et stimulation électrique pour moduler le comportement de peur chez la souris

Encadrants :

  • Laboratoire IMS – NKAOUA Gilles et FERRE Guillaume
  • Neurocentre Magendie – DEJEAN Cyril et HERRY Cyril

Participants  :

  • BARBOSA LAGARES Fábio (CSI)
  • TREMBLIER Mégane (CSI)
  • OLÇOMENDY Loïc (CSI)
  • BROUILLET Jonathan (TSI)
  • TOUTAIN Marie (TSI)

L’objectif de ce projet est la mise en œuvre d’un circuit de stimulation neuro-électrique pour moduler le comportement de peur chez la souris. L’intérêt de cette réalisation est de mieux comprendre les circuits neuronaux et les mécanismes impliqués dans le comportement de peur. Cela permettra sur le long terme de développer de nouvelles approches thérapeutiques pour combattre les troubles anxieux qui constituent les pathologies psychiatriques les plus fréquentes. Le projet a été découpé en deux parties distinctes, l’une en traitement du signal et l’autre en électronique analogique. En traitement du signal, le but a été de détecter la phase montante du signal exprimant la peur. Lorsque cette dernière est détectée, un ordre de stimulation est envoyé. Concernant la partie électronique le travail réalisé a consisté à adapter un stimulateur électrique existant aux cahiers de charges défini par les collaborateurs biologistes du Neurocentre Magendie.

Prix Coup de Coeur : Télécommande Universelle pour EHPAD

Encadrants :

  • DURAND Karima (ADGESSA)
  • LESPINET-NAJIB Véronique (ENSC)
  • RENAUD Sylvie (ENSEIRB-MATMECA)

Participants :

  • ALTERSITZ Valentin (ENSEIRB MATMECA)
  • MANSOURA Nouhaila (ENSEIRB MATMECA)
  • WOLF Laetitia (ENSEIRB MATMECA)
  • LEBRISSE Marie (ENSC)
  • HABICHE Charlotte (ENSC)

Au sein des EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), le profil des résidents est variable aussi bien en termes de capacités cognitives que motrices et/ou sensorielles. Les personnes âgées dépendantes présentes de multiples troubles liés au vieillissement. Malgré les nombreuses activités et ateliers proposés par le personnel des EHPAD, regarder la télévision dans les chambres reste une activité principale. Cependant, cette activité peut devenir une difficulté lorsque les pertes ou les difficultés de compréhension de la télécommande liées au vieillissement entravent la bonne utilisation de la télécommande.

L’expérience du personnel des EHPAD au sein de l’AGDESSA a permis de mettre en évidence de nombreux constats concernant l’usage d’une télécommande par les personnes âgées dépendantes et ont relevé de nombreux problèmes et difficultés :
-  grande hétérogénéité des modèles de téléviseurs et donc des modèles de télécommandes,
-  problème de l’autonomie des télécommandes (piles changées très souvent, piles mise à l’envers, etc.), coût économique important ;
-  perte des télécommandes ou télécommandes non accessibles depuis le lit de la personne ;
-  difficulté dans les réglages (son, luminosité, contraste, etc.) pour les personnes âgées ;
-  difficulté de compréhension dans l’interface même de la télécommande notamment pour des personnes ayant des déficiences cognitives et/ou mentales.
-  difficulté de prise en main de l’objet.

Ce projet s’est effectué en collaboration entre des élèves de l’ENSEIRB-MATMECA et de l’ENSC. Il aux trois problématiques suivantes :
-  comment concevoir une télécommande simple d’utilisation pour les résidents,
-  comment aider à retrouver rapidement la télécommande,
-  comment faciliter le changement de piles et améliorer son autonomie.
Grâce à la participation des EHPAD de l’ADGESSA, une analyse détaillée du besoin a permis de simplifier l’interface en privilégiant les fonctionnalités utiles aux résidents. L’ergonomie de la télécommande (forme, taille des boutons, couleur, etc.) a été adaptée aux capacités cognitives et physiques des personnes âgées suite à leur rencontre en EHPAD..

En ce qui concerne la perte de la télécommande, les produits sur le marché n’étant pas suffisamment performants, un prototype de localisateur a été réalisé. Ce dernier émet un signal sonore lorsqu’on appuie sur le bouton de l’émetteur et cela même s’il y a un obstacle (mur, armoire) entre la personne cherchant la télécommande et cette dernière.

Les tests sur le terrain n’ont pas pu être réalisés mais cela pourra faire l’objet d’un prochain PFE ou stage.