>> Accueil > E-santé en Aquitaine > La e-santé vue par les acteurs aquitains > En quoi les nouvelles technologies vont-elles révolutionner la santé (...)

En quoi les nouvelles technologies vont-elles révolutionner la santé ?

Dernier ajout : 4 décembre 2012

La première révolution

apportée par les TIC est l’accès du patient à l’information : le médecin n’est plus l’acteur unique, le patient se renseigne et compare. Il se pose aujourd’hui plus en interlocuteur responsable et curieux qu’en patient passif et obéissant.

La deuxième révolution

est liée à l’irruption des maladies chroniques dans les sociétés occidentales : elles se sont substituées aux maladies infectieuses et aux maladies aiguës qui avaient présidé à l’organisation de notre système de soins. Elles représentent environ 80 % des maladies et 80 % du budget de l’assurance maladie. Or, si les maladies ont changé, notre modèle d’organisation des soins n’a pas évolué.

  • D’un modèle conçu pour soigner et guérir, nous devons passer à un modèle permettant de vivre en relative bonne santé avec une ou plusieurs maladies chroniques. L’information partagée est à la base des transformations nécessaires aux nouvelles organisations de santé. Elles doivent céder du pouvoir et de la hiérarchie et favoriser l’échange, les apports pluriels, les avis et expertises croisés, en tirant profit des avancées technologiques (transfert et stockage de données confidentielles, solutions de mobilité, …).
  • Dans ce cadre, il faudra innover dans des stratégies de santé publique pour répondre aux défis épidémiologiques et de santé durable. “Le bon soin, au bon endroit, et au juste prix” nous dit le Dr Pierre SIMON, Président de l’Association Nationale de Télémédecine. Ce ne sera pas uniquement à l’hôpital ou dans un cabinet médical, mais dans un panel de prises en charge coordonnées, rendu possible par les nouvelles technologies. Télésurveillance, téléconsultation, télé-expertise rendront plus sûres et plus fiables les tâches des hommes et des femmes qui soignent, non plus seulement par des soins curatifs, mais par ce que l’on commence à appeler le « parcours de santé ». Car on est là dans un changement de paradigme, la transformation du système de soin en système de santé, dont les TIC et la e-santé sont les vecteurs. Les soignants, qui ont compris qu’une nouvelle organisation offrira des alternatives à l’hospitalisation, gagnera en efficacité et en humanité, ont un rôle essentiel à jouer dans le développement de ces nouveaux modes d’organisation.
  • L’Aquitaine a la chance de pouvoir faire travailler ensemble des industriels et des utilisateurs, par le biais notamment de la dynamique engendrée par le cluster TIC Santé. Gageons que notre territoire en tirera profit, aussi bien pour le bienfait de ses citoyens que de son économie.

Auteur : Solange Ménival

Contacter Solange Ménival

Blog de Solange Ménival

Exprimez-vous