Adhérer au Cluster

Demande d'inscription

>> Accueil > Actualités > Evaluer le retour sur investissement des logiciels de santé

Evaluer le retour sur investissement des logiciels de santé

Publié en ligne : 10 avril 2013

Jeudi 28 mars, le Cluster TIC Santé a réuni à l’Hôtel de Région 50 participants pour restituer l’étude menée au sein d’entreprises aquitaines sur le retour sur investissement de logiciels de santé (ROI).

Le contexte de l’étude

Le programme sur le ROI des logiciels de santé a été lancé suite aux besoins exprimés par des industriels de la filière TIC Santé face aux demandes récurrentes de leurs clients sur ce sujet.

En 2010, Aquitaine Développement Innovation, qui soutient depuis 2006 la filière TIC Santé, a initié une action visant à évaluer financièrement et par des mesures de terrain, les gains liés à l’utilisation de solutions logicielles proposées aux établissements de soins et aux professionnels de santé.

L’étude, portée par l’ADERA avec le soutien du Conseil régional d’Aquitaine à hauteur de 73K €, a été réalisée par la société de conseil en stratégie, marketing et systèmes d’information pour le monde de la santé COSILOG et le Pôle de Gestion de l’Université Bordeaux 4. Elle a permis de mesurer le ROI des logiciels de quatre entreprises du Cluster : Imagine Editions, KI-Lab, SIGEMS, WEB100T

La restitution du 28 mars avait pour objectif de présenter les résultats de ces travaux aux acteurs de la santé et des TIC Santé.

Les temps forts du séminaire

Solange Ménival, Vice Présidente du Conseil Régional d’Aquitaine en charge de la santé et Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Santé, ont ouvert le séminaire en rappelant les enjeux de l’accompagnement de la chronicité et du développement de la e-santé et en précisant celui de l’évaluation du ROI pour améliorer de manière générale l’état sanitaire actuel.

Des résultats révélant de rapides ROI

Equipe de recherche sur le ROIAprès avoir défini la méthodologie choisie pour réaliser l’expertise au sein des différentes entreprises (champ des fonctions SI retenues, indicateur économiques de mesure du ROI), l’équipe de recherche a révélé les résultats des travaux menés pour chaque logiciel (confère Présentation P1). Ceux-ci affichent des retours sur investissement des logiciels de moins d’un an pour les plus courts à moins de deux ans pour le plus long.

Ci-dessus l’équipe de recherche (de gauche à droite) : Pedro Arbulu, Jocelyn Husser et Eric Lamarque (Université Bordeaux 4) ainsi que Didier Bergognon (Cosilog).

Le témoignage des entreprises bénéficiaires de l’étude
Plusieurs entreprise bénéficiaires sont venues témoigner sur ce projet :

  • Imagine Editions, logiciel Hellodoc
  • Ki-Lab, logiciel Globule
  • WEB100T, PMSI [1] Webpims (confère document P3)

Antoine Comiti (photo ci-après), gérant de Ki-Lab, nous fait part de l’enjeu de la connaissance du ROI pour son logiciel Globule (confère document P2).

"En tant qu’éditeur d’une application en ligne, nos préoccupations au quotidien sont de s’assurer que les fonctions que nous développons sont utiles, fiables et plaisantes à utiliser. Il n’y a pas d’autres manière de s’en assurer que de passer du temps avec les utilisateurs.

C’est cet aspect "terrain" que j’ai le plus apprécié dans la collaboration avec l’équipe de Bordeaux 4 et Cosilog. La méthode d’évaluation du ROI qu’ils ont mis en oeuvre comporte évidemment sa part très technique de modèles de calculs. Mais ils ont nourri ces modèles de nombreuses heures d’observations et discussions avec les utilisateurs de GLOBULE, dans leur situation de travail. La richesse des données alors recueillies donne confiance sur la qualité des résultats produits.

Pour les projets e-santé, notre industrie doit maintenant prouver -et pas seulement affirmer- que nos solutions ont un bon ROI. C’est la condition pour passer d’expérimentations réussies à des généralisations sur un territoire régional ou national. C’est donc une chance pour une entreprise comme la notre de vivre dans un environnement qui facilite le montage de tel projets collaboratifs université / industrie."

Pour Marc Quillaud, Chef de Service Commercial chez Imagine Editions, " les analyses réalisées sur les études étaient très intéressantes avec la mise en avant de la prudence, quant à l’interprétation des résultats qui était parfaitement justifiée, de part les explications fournies sur les contextes dans lesquels les études ont été mises en œuvre.

Pour Imagine Editions et d’un point de vue commercial, les gains et les avantages sont essentiellement utilisables sur un mode de communication dans la présentation commerciale de notre solution informatique. Cela veut dire que cette étude va nous permettre de renforcer la valeur de notre produit auprès de nos commerciaux, sur un critère important et mis en avant lors de cette étude, qui est, le gain de temps lié à l’utilisation des fonctionnalités du logiciel. Cette étude nous a démontré que ce gain de temps représente une réelle économie pour le médecin, mais il est toujours plus difficile d’aborder directement un médecin sur l’aspect financier que sur l’aspect qualité et suivi qui entraine ce gain de temps évident.
En revanche, cela peut être un argument supplémentaire et rassurant si le sujet de la rentabilité est abordé par le client.
"

Il conclue en précisant que ce séminaire de restitution "a permis d’avoir une vision plus globale et importante sur ce que représente les entreprises comme la notre en Aquitaine, dans le domaine de la santé."

Présentation des travaux de l’ANAP
Le séminaire a été clôturé par une présentation de Didier Alain, Manager au sein de l’ANAP [2], sur la création de valeur par les systèmes d’information en santé (confère document P4). Celle-ci a permis de rappeler les missions de l’ANAP et les travaux qu’elle a déjà pu mener sur l’évaluation du ROI des SI en santé.

Notes

[1Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information

[2Agence Nationale d’Appui à la Performance