Adhérer au Cluster

Demande d'inscription

>> Accueil > Actualités > Icanopée, lauréat de la 4ème édition du Concours national d’Innovation (...)

Icanopée, lauréat de la 4ème édition du Concours national d’Innovation Numérique (CIN)

Publié en ligne : 16 février

Présentation

La start-up Icanopée, spécialisée dans la mise en oeuvre de solutions numériques d’interopérabilité dans le secteur e-santé, vient de lancer son projet VIP santé. Sélectionnée dans le cadre de l’appel à projet national du CIN géré par BPIfrance, le projet VIP santé fait partie des 40 projets (sur 127 dossiers déposés à l’échelle nationale) qui vont bénéficier d’un financement du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

Avec son partenaire Orion Health, Icanopée a pour ambition de faciliter les échanges de données médicales entre les médecins de ville et les autres professionnels de santé des établissements de soins d’un territoire. L’idée est d’intégrer les solutions d’interopérabilité d’icanopée dans les plateformes numériques de gestion et d’échange des informations de santé développées par Orion Health au profit des deux TSN pilotes (Territoires de Soins Numériques) dont il assiste à la mise en oeuvre en région Ile-de-France (plateforme TerriS@anté) et Bourgogne-Franche-Comté (plateforme eTICSS).

Dans le même temps, icanopée souhaite procurer aux professionnels de santé les moyens d’améliorer leur contribution aux priorités et politiques de santé publique fixées par les instances nationales. Il s’agit notamment de leur procurer un outil numérique de pilotage de leurs indicateurs de performance santé (objectifs fixés par l’Assurance Maladie) qui constituent une part de leur Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP).

La PME se donne 18 mois pour atteindre ses objectifs et procéder au développement de ces deux solutions numériques innovantes. Nul doute qu’avec l’expérience dont elle dispose sur les solutions d’accès au DMP (Dossier Médical Partagé), et bientôt au DP (Dossier Pharmaceutique), qu’elle procure aux gestionnaires SI des établissements de santé, aux éditeurs de logiciels e-santé et aux professionnels de santé directement concernés, elle parviendra à relever ces nouveaux défis.